les Z événements ...   

Louis XVI

Louis XVI

Lundi
21 janvier 1793

Marie Antoinette

Vendredi
18 octobre 1793

 

Napoléon 1er

 

 

 

Décès Napoleon

Ste Hélène
 Samedi 5 mai 1821 (505)

 

1e Empire

Lundi 18 mai 1804 (518)

 

Bataille de Friedland

Dimanche 14 juin 1807 (614)

Bataille de Waterloo

Dimanche 18 juin 1815 (618)

Bataille de Wagram

Mercredi et Jeudi
5-6 juillet 1809 (705)

Bataille des Pyramides

Samedi 21 juillet 1798 (721)

Naissance de Napoléon

Ajaccio

mardi 15 août 1769

Bataille de la Moskova

Lundi
7 septembre 1812 (907)

Bataille d'Iéna

Mardi 14 octobre 1806 (1014)

Bataille de Leipzig

Dimanche-Mercredi
16-19 octobre 1813 (1016)

18 Brumaire An 8
 coup d'etat
Samedi 9 novembre 1799 (1109)

Napoleon Sacre ND Paris
Dimanche 2 décembre 1804
Austerlitz
Lundi 2 décembre 1805
Batailles diverses

 

 


 

Mardi 11 mai 1745 Fontenoy (511)
Vendredi 14 mai 1610

Assassinat Henri IV
(514)

Mercredi 27 juillet 1214
 Bouvines (727)
Mardi 15 août 778 Roncevaux (815)
Vendredi 26 août 1346 Crécy (826)
septembre - 50

Alésia

Dimanche
 11 septembre 1709 Malplaquet (911)
Lundi 13 septembre 1515 Marignan (913)
Jeudi 20 septembre 1792 Valmy (920)
Dimanche
 14 octobre 1066

 Bataille d'Hastings (1014)
A savoir ...

 

 

Mardi
8 mai 1945
Mardi
14 juillet 1789
Mardi 4 août 1789

Jeudi 24 août 1572

Saint Barthélémy

Lundi
11 novembre 1918

Caporal Pierre Sellier, 26 ans, incorporé en octobre 1913 au 171e régiment d'infanterie. Le 7 novembre 1918, la délégation allemande désignée par le commandement allemand pour négocier l'armistice prend la route de la clairière de Rethondes. À 20 h 20, elle se présente devant le poste de la 3e compagnie près de La Capelle dans l'Aisne, tenue par le 171e R. I. Le capitaine Lhuiller, chef du 1er bataillon, accueille le convoi avant de demander à Sellier de remplacer le clairon allemand qui se tient debout sur le marchepied de la première voiture. À 20h30, la délégation allemande se remet en route avec le clairon français sonnant le Cessez-le-feu et plusieurs autres refrains militaires jusqu'au PC de la 171e à La Capelle. La mission de Sellier s'arrête à cet endroit. Il passe le relais à d'autres soldats musiciens qui jouent la Marseillaise. Le soir, à minuit, le cessez-le-feu cesse et les combats reprennent jusqu'à l'armistice définitif le 11 novembre. Ce jour-là, Pierre Sellier sonne l'armistice comme des centaines d'autres clairons de part et d'autre du front.`